Ventouxman 2015 – Dossard 346 : Very bad Tri ou La finitude du finisher

logo Ventouxman

Il en est des séries comme des histoires d’amour : la plupart finissent mal. Cinq ans de triathlon, de multiples épreuves disputées, des centaines de kilomètres enchainés en natation, vélo, course à pied, des enchainements sans couture, des souffrances sans rupture, des précipices frôlés, un vertige contrôlé, une bonne étoile aux aguets, des arrivées glorieuses, d’autres piteuses, suantes et trébuchantes, des arrivées tout de même, des arrivées chaque fois. Et puis un jour le goût acre de l’abandon en bouche, celui du renoncement, celui qui Lire la suite

Publicités

Palmyre d’hier…

Journal de voyage Syrie, Août 2000 – si près… si loin…

syrie_palmyre_panorama

Palmyre

Du haut de la citadelle arabe perchée sur la colline surplombant les ruines antiques, j’observe le soleil prendre la tangente : les ombres s’étirent et se déforment, les colonnes se poudrent d’or, et juste derrière, l’écrin de verdure de la palmeraie s’assombrit. Tout autour, le désert nu, à perte de vue. Dans la lumière du soir il paraît moins inquiétant, pas tout à fait accueillant, non, mais abordable au moins, comme un vieil ennemi retiré dans son camp au soir de la bataille. Lire la suite

Envouté par le Ventoux… ou Don Quichotte fait du vélo !

Départ Ventoux

La montagne était là. Devant moi.

En cette fin de matinée, le Mont Ventoux se dressait seul et dominant sur la plaine provençale, orgueilleux. Menaçant aussi.

Je m’y attendais, j’avais étudié le terrain, ça allait être la guerre. Alors sans coup de semonce, à peine descendu de voiture, j’ai attaqué face sud, à partir de Bédouin. Il fallait lui montrer à cet énergumène qui était le patron.

Lire la suite

Horizon pas si funèbre… ou petits mots pour ma Mu.

Photo Mu

Dossard 1112, mon premier roman sort cette semaine. Il est dédié à ma sœur Muriel, disparue au cœur de l’été 2013. Un cancer ravageur a eu raison de son sourire. La date est sans doute bonne pour partager les mots les plus difficiles que j’ai eu à écrire. Ceux que j’ai prononcés devant son cercueil. D’une certaine manière ce furent aussi les plus évidents. Lire la suite

Birdmannnnnnnn !

birdmanWhaou ! Un film submergeant d’intelligence qui utilise les plus belles ressources du cinéma, non pas pour ce qu’elles sont mais au service du film… et de lui seul. Des personnages pourtant complexes plantés en deux répliques, une caméra qui transforme un quasi huis clos en film de mouvement, une bande son à contretemps, à contrepied et pourtant toujours juste, des acteurs sur le fil qui jamais ne basculent, des dialogues au couteau, une histoire simple et belle qui en raconte plein d’autres cachées dans ses replis. Et une fin si subtile… une fin confiée à chacun d’entre nous au fond. Ca c’est de l’Oscar, du vrai, du bon ! Vive l’Amérique !

Dossard 4061 – Transjurassienne

Transjurassienne 2014Dimanche 9 février 2014, Combe de Lamoura, Jura.

Le bruit sourd du canon, le départ est donné ! Le sang dans mes tympans, mon cœur à 160, déjà. La neige, fouettée par le vent, qui gifle mon visage. Je m’excite sur mes skis, pestant, rageant, happé par l’urgence. Jean-Fa m’a pris cent mètres, dans la tourmente je le distingue à peine. La course est lancée ! Lire la suite

Le bonheur ? Vraiment ?

Nutella jar

20 mars. Avec le printemps nous arrive la troisième « Journée internationale du bonheur ». L’initiative vient des Nations Unies, une résolution votée le 28 juin 2012 qui annonce que « la recherche du bonheur est un objectif fondamental de l’être humain ».

Le sujet est sans doute porteur car l’initiative est mieux relayée chaque année. « Faites de votre bonheur votre priorité numéro un » lit-on à droite, « 13 astuces prouvées scientifiquement pour être heureux » voit-on à gaucheLes hebdos s’emparent du sujet, heureux de trouver un nouveau marronnier à intercaler entre « L’immobilier : c’est le moment d’acheter » et « Les francs maçons : la vérité ». Des magazines dédiés naissent et font un malheur (Happinez). Une App, Happify, nous promet du « Science based happiness » en pratiquant quelques exercices sur écran chaque jour! Pharell Williams et son tube « Happy » se démode à peine plus d’un an après sa sortie. C’est désormais officiel : la vie heureuse est la seule qui vaille d’être vécue.

Cette effervescence m’interpelle.

Lire la suite