Dossard 1978 : une course, une enfance. 

A mon père, A ma fille

Houilles, banlieue parisienne, Stade Municipal Maurice Baquet, octobre 1978. Il fait gris. J’ai dix ans. Enfin presque. 

Père m’a inscrit aux Foulées Ovilloises.

L’été précédent en Grèce, sur la piste du site d’Olympie que j’ai dévalée enthousiaste sous un soleil de feu, peut-être a-t-il perçu quelque chose de léger dans ma foulée d’enfant. Peu probable. Sa culture sportive est inversement proportionnelle à sa culture classique, je l’ai déjà compris. C’est moi dans ce domaine qui l’éduquerai toujours. Plus sûrement a-t-il remarqué alors la lumière éclatante que cette échappée belle a laissé dans mes yeux.

Lire la suite

Publicités